Article à l'affiche

REVUE DE PRESSE - Ouest-France - Les Tricotines de Thouaré-sur-Loire

29/01/2019

1/3
Please reload

Articles récents
Please reload

REVUE DE PRESSE - La République des Pyrénées - Du ski pour tous à la Pierre Saint Martin

03/03/2012

Du ski pour tous à la Pierre Saint Martin

Par Laurence Fleury

Publié le 3 mars 2012

 

Station pilote en France, La Pierre-Saint-Martin offre des prestations inédites pour les personnes handicapées.Grâce à l'association La Pierre Handiski, tout le monde peut skier à La Pierre Saint-Martin, station phare dans les Pyrénées en matière de handiski. Depuis sa création, il y a onze ans, l'association La Pierre Handiski se démène pour rendre la glisse accessible à tous. Elle s'est fait une réputation au plan national en matière de prestation spécialisée pour les personnes handicapées. Et l'on vient de partout bénéficier de l'encadrement des moniteurs formés à la conduite des machines adaptées. Tandem skis, GMS, dials ski pilotés, uniskis, le parc de location est important et le personnel ultra-motivé : sept moniteurs de l'École de Ski Français (ESF) ont été formés au certificat de qualification handisport et vingt-deux bénévoles, formés au pilotage handiski, se relaient pour aider les handicapés à skier. À l'origine de cet ambitieux projet, deux hommes, Frédéric Viard et Bernard Gonzalez, sensibilisés au problème du handicap et désireux de faire partager leur passion de la glisse. « On accueille tous les handicapés, physiques et mentaux, et l'on s'adapte au handicap de chacun », assure Frédéric Viard, président de l'association.La Pierre Saint-Martin a accueilli une vingtaine de personnes handicapées accompagnées de leurs familles, dont une douzaine originaire de Loire-Atlantique et membre de l'ADAIJED, l'Association d'aide à l'intégration des enfants différents. Louis, douze ans, adore le ski et vient depuis quatre ans à La Pierre Saint-Martin avec ses deux soeurs et ses parents. Piloté par Frédéric, le moniteur, Louis dévale la piste noire à toute allure, hilare. Les bosses, la vitesse, il adore. Louis est polyhandicapé et ne pourra probablement jamais skier tout seul. Qu'importe, grâce à La Pierre Handiski, il partage son loisir favori avec ses proches. Des moments de bonheur intense.« Je ne serais jamais venue aux sports d'hiver sans lui », confie sa mère qui, depuis quatre ans, prend des cours de ski pour essayer de le suivre sur les pistes. Cette année, elle descend timidement la piste bleue et prend désormais sans crainte le télésiège avec son fils. « Cette station est idéale car elle est à taille humaine, poursuit-elle. On croise les autres familles de l'ADAIJED sur les pistes et l'on se retrouve au chalet handiski, sur le front de neige, notre point de repère. Les moniteurs sont investis avec nos enfants bien au-delà de la pratique du ski. Ils prennent le temps de communiquer avec eux. On revient ici chaque année car ils sont devenus des amis. »Quelques parents se sont initiés à la conduite de tandem ski pour piloter leur enfant. Et le bouche à oreille fait venir toujours plus de monde. Maya, la maman de Luna, confie préférer les vacances à la plage. « Mais ma fille s'ennuie sur le sable à ne rien faire. Alors, on a décidé de venir à la neige parce qu'on nous avait vanté les mérites de La Pierre Handiski. Voir ma fille prendre le télésiège et dévaler les pistes comme tout le monde, c'est inespéré ! »La Pierre Saint-Martin a totalisé plus de 2 300 journées skieurs handicapés l'an dernier. Avec déjà quatre-vingt-trois groupes accueillis depuis le début de la saison, elle devrait faire encore mieux cette année.

 

Une infrastructure peu adaptée

 

Si le domaine skiable de La Pierre Saint-Martin est labellisé Tourisme Handicap et entièrement accessible aux skieurs handicapés, les infrastructures hôtelières ne le sont pas. Et ce, en dépit de la fréquentation en hausse des personnes handicapées.Aucun passage adapté, des escaliers partout, des parkings handicapés loin du front de neige, inaccessible en fauteuil roulant... Et sans la motivation des moniteurs et des bénévoles, l'activité handiski ne serait pas possible.«Ce public de skieurs handicapés représente aujourd'hui une économie non négligeable pour la station. Malgré cela, le parc hôtelier ne fait pas d'effort. Les appartements sont inadaptés», confie Frédéric Viard.L'an prochain, la Maison de La Pierre Saint-Martin, où se trouve l'office de tourisme, devrait être dotée d'ascenseurs et d'accès reservés aux handicapés, tout comme le front de neige, la galerie marchande et les restaurants.

Please reload

© Adaijed 2019

Création Yann Rousseau       

Visites depuis le 01/02/14