Article à l'affiche

REVUE DE PRESSE - Ouest-France - Les Tricotines de Thouaré-sur-Loire

29/01/2019

1/3
Please reload

Articles récents
Please reload

"Tout le monde s'éclate" au Cotton-Club

20/03/2015

Un lieu où danser quand on est handicapé

Le premier mercredi après-midi du mois, une centaine de danseurs handicapés poussent la porte du Cotton-club, à Saint-Sébastien, pour occuper la piste.

Caroline Lebot travaille en maison de retraite. « Un résident, atteint de la maladie de Parkinson, me faisait souvent part de son envie de danser », se souvient-elle. Ni une ni deux, elle envoie alors un courrier à toutes les discothèques de l'agglomération.

Chris, de la Suite 21, du Hangar à bananes, est le premier à avoir accepté d'ouvrir son établissement nantais, il y a deux ans. Puis, Stéphanie Ruchaud, du Cotton-club, à Saint-Sébastien-sur-Loire, a pris le relais. Le principe est simple : des handicapés venant de centres, de foyers ou de manière individuelle, se retrouvent sur une piste de danse pour un après-midi entier.

Caroline s'occupe, bénévolement, de lancer les invitations et d'accueillir les danseurs et leurs accompagnateurs. Stéphanie Ruchaud ouvre les portes du restaurant doté d'une piste de danse. Deux DJ, Françoise Desmarets et Didier Muzio, du Coup de pouce de la fourchette, se succèdent bénévolement aux commandes de la sono.

Ainsi, chaque premier mercredi du mois, ils sont entre 70 et 100 danseurs qui viennent d'Ancenis, Châteaubriant, Saint-Nazaire, mais aussi de Vendée, pour s'éclater sur la piste.

« Ça socialise ma fille »

Françoise et ses amis sont venus à dix de Boussay : « On aime bien venir ici pour la musique et pour la danse, et pour se retrouver ensemble. On passe un chouette après-midi. » Leurs deux accompagnateurs confirment : « C'est la rencontre du mois que tout le monde attend. L'accueil est très sympa ici ! » La mère d'Amélie, autiste, est également ravie : « Ma fille, ça lui fait du bien, ça la socialise. Elle angoissait la première fois que je l'ai amenée ici. Maintenant, elle y trouve du plaisir. Le soir, elle a des étoiles plein les yeux ! »

Qu'est-ce qui pousse Caroline Lebot à poursuivre cette expérience ? « Je suis heureuse de contribuer à ce bonheur. Ma récompense ? Leurs sourires et les mamans qui pleurent, parfois, lorsqu'elles m'embrassent en me remerciant ! »

 

Chaque premier mercredi du mois, de 15 h 30 à 18 h 30, au Cotton-club (quartier Cinéville) 35, rue Marie-Curie, à Saint-Sébastien-sur-Loire. Réservation au 06 20 15 48 98. L'entrée (10 €) comporte des boissons light à volonté et c'est gratuit pour les accompagnateurs.

 

Source : http://www.ouest-france.fr/un-lieu-ou-danser-quand-est-handicape-3265797

 

Please reload

© Adaijed 2019

Création Yann Rousseau       

Visites depuis le 01/02/14