Article à l'affiche

REVUE DE PRESSE - Ouest-France - Les Tricotines de Thouaré-sur-Loire

29/01/2019

1/3
Please reload

Articles récents
Please reload

REVUE DE PRESSE - Ouest-France - Marathon des Sables 2011

03/04/2011

D. Ménard et O. Laoul courent le Marathon des sables - Candé

 

"On a hâte d'y être. Un an et demi de préparation, on a envie de la faire la course". David Ménard, le Candéen, et Olivier Laoul, coureur de Montrelais, qui va l'accompagner se sont envolés le 1 er avril d'Orly pour Ouarzazate, au Maroc, puis pour 6 heures de bus pour atteindre le bivouac au milieu du désert. Dossards 241 et 242, ils sont au départ du 26 e Sultan Marathon des Sables du 1 er au 11 avril. Avec leur sac à dos minutieusement préparé, car ils vont devoir vivre en autosuffisance durant les six étapes de la course.Un sac de 8 kg, sans l'eau nécessaire pour tenir sous un soleil de plomb. David et Olivier qui vont vivre un défi personnel unique, le font aussi dans un but humanitaire et solidaire. Associés à l'Adaijed, une association qui apporte son soutien aux familles d'enfants qui souffrent de maladies orphelines dans le pays d'Ancenis, et «qui entend étendre ses actions au-delà de ses propres frontières», a rappelé la présidente, Anne Moreau. Elle est venue soutenir les coureurs jeudi 31 mars à la mairie de Varades, conviés par la municipalité et son maire, Dominique Tremblay.Gérard Delaunay, maire de Candé, qui s'est associé à l'engagement des deux coureurs était excusé. "Il nous a fallu réunir un budget de 10 000 €, et de nombreux partenaires financiers nous ont suivis".

 

Marathon des sables : c'est parti ! - Varades

 

250 km en six étapes à travers le désert. Olivier Laoul et David Ménard ont pris dimanche le départ du Marathon des sables, dans le Sud marocain. À l'invitation des élus, qui ont voulu marquer l'événement, ils avaient fait halte jeudi soir à la mairie de Varades, à quelques heures de leur embarquement à Orly.Olivier Laoul et David Ménard courent pour faire connaître l'Adaijed et «en être les ambassadeurs». L'Association d'aide à l'intégration des jeunes enfants différents regroupe une trentaine de familles d'enfants porteurs de handicap, dans les pays d'Ancenis et de Châteaubriant. Des familles «qui ont besoin de se retrouver pour se soutenir et pour agir», explique Anne Moreau, la présidente.Les deux coureurs ont attendu le départ de la course avec de plus en plus d'impatience, comme le dit Olivier Laoul : "Ça fait un an et demi qu'on se prépare. Il est temps qu'on aille à la compétition". 900 coureurs de 42 nationalités participent à la course. Arrivée le 9 avril. On peut suivre la progression des coureurs sur le site www.darbaroud.com.

Please reload

© Adaijed 2019

Création Yann Rousseau       

Visites depuis le 01/02/14